Un vide-frigo réussi sans recette

Si vous êtes - comme moi - engagés dans une lutte contre le gaspillage alimentaire, l'une des stratégies les plus payantes est de vous donner le défi de concocter au moins un ou deux vide-frigo par semaine. En plus d'aider votre objectif #zérodéchêt, ce style de cuisine développe la créativité culinaire et permet de faire des découvertes intéressantes. Afin de maximiser vos bons coups, je vous ai préparé ce petit guide du parfait vide-frigo: Ricardo peut aller se rhabiller!



Un vide-frigo sans méli-mélo


Par définition, le vide-frigo n'est pas un repas qui découle d'achats planifiés, mais de l'utilisation de restants qui sommeillent/pourrissent dans votre réfrigérateur. Ce n'est pas parce que ces ingrédients y cohabitent que leur mariage sera forcément réussi! Avant de vous lancer en cuisine, il faut donc concevoir un plan de match minimal!


Commencer par la base


Certains plats se prêtent mieux que d'autres à un assemblage spontané. Voici une petite liste non-exhaustive de mes solutions habituelles. Celles-ci découlent des aliments qu'on retrouve en quasi-permanence chez moi: du pain, du fromage, des œufs, du lait, de la farine, du bouillon, du riz et des nouilles.


- Les tartines et grilled-cheese: base pain et fromage

- Le macaroni au fromage

- Le pain perdu salé: base pain, œufs et lait

- Les pancakes et crêpes farcies: base farine, œuf et lait

- Les bols et salades repas: base laitues, riz ou nouilles (en particulier soba, car protéinées)

- Les sautés: base riz ou nouilles

- Les soupes repas: base riz ou nouilles


Choisir un profil de saveurs


Disons que j'ai le goût de manger des pancakes, je dois désormais trouver comment je les garnirai et c'est là que le travail autour des contraintes liées au vide-frigo débute. Je fais l'inventaire de tout ce que je veux écouler (ex: olives, lanières de poivron rouge, fond de yogourt vanille, coriandre moins que fraîche, demi-lime, laitue, bout de fromage, quelques vieilles tranches de saucisson, anchois, thym presque sec, patates, reste d'endives au gratin, fond de tomates séchées dans l'huile) et j'essaie de trouver des assemblages de trois ingrédients qui pourraient aller ensemble pour la rehausser. Idéalement, j'intègre un ou deux fruits ou légumes à cette liste. Par exemple:


Yogourt vanille, lime, coriandre

Fromage, saucisson, thym

Patates, endives au gratin, thym

Olives, tomates séchées, anchois


Penser "protéiné"


Il se peut que certains ingrédients du votre base (ex: la pancake) ou de votre profil de saveurs comprennent des protéines (ex: les œufs, le fromage, le yogourt, le saucisson...) Si ce n'est pas le cas, ou si la quantité de protéines envisagée est insuffisante pour amener un sentiment de satiété, il faudra penser à "protéiner" votre plat. Pour ma part, je me tourne souvent vers le garde-manger où je trouve toujours des graines, des noix, des légumineuses (ex: lentilles, pois chiches, haricots noirs). Ces derniers amènent aussi couleur et texture, un gros plus pour le résultat fina